Membres
                                 
   AUTEUR:   


Sésame:






Derniers sujets
» SUR LES BORDS …
Lun 6 Aoû - 22:28 par laurent.agathe

» Les Papilles
Jeu 2 Aoû - 22:24 par laurent.agathe

» Carte postale des Cévennes Texte de Gaston LIGNY - Musique et chant de Michel BONNASSIES
Sam 21 Juil - 21:12 par Michel Bonnassies

» L'AUTRE RIVE
Mer 18 Juil - 21:49 par Michel Bonnassies

» FATIGUES ...
Mer 18 Juil - 21:37 par Michel Bonnassies

» Il écrit à plume changeante gaston Yves
Mar 17 Juil - 20:24 par Michel Bonnassies

» Que d'l'amour /version électrique
Lun 16 Juil - 21:55 par laurent.agathe

» Selon l'humeur dutemps Gaston Yves
Sam 14 Juil - 7:42 par gaston ligny

» dagobert le coq du clocher B*Gaston Yves
Sam 14 Juil - 7:36 par gaston ligny

» le soleil de mihuit gaston yves VERSION CORRIG2E
Sam 14 Juil - 7:20 par gaston ligny

» gaston Yves soleil de minuit corrigé
Ven 13 Juil - 12:35 par gaston ligny

» soleil de minuit Gaston Yves
Ven 13 Juil - 12:31 par gaston ligny

» Soleil de minuit Gaston Yves
Ven 13 Juil - 12:26 par gaston ligny

» Que d'l'amour
Jeu 12 Juil - 20:14 par laurent.agathe

» DANS LES LIGNES DE TA MAIN - Gaston LIGNY/ Michel BONNASSIES
Lun 2 Juil - 18:57 par laurent.agathe

» NOSTALGIE (J'étais très jeune)
Lun 2 Juil - 14:50 par madawaza

» menteurs
Lun 2 Juil - 14:04 par madawaza

» Quand l'amour nous inonde
Dim 1 Juil - 21:26 par laurent.agathe

» JE T'AIMERAS
Dim 1 Juil - 17:11 par madawaza

» ilecrit à plume cchangeante gasto Yves
Dim 1 Juil - 15:24 par gaston ligny

» LA ROSE ET LE JASMIN
Lun 18 Juin - 21:56 par arthemise

» le déserté
Sam 16 Juin - 16:48 par laurent.agathe

» Brisé ,j'ai envie de rire aussi
Sam 16 Juin - 0:17 par laurent.agathe

» JE T'AIMERAS
Ven 15 Juin - 21:04 par Michel Bonnassies

» LE P'TIT BAL
Mer 13 Juin - 15:10 par arthemise

» "La tombe de Alwa" par Michel Bonnassies
Sam 9 Juin - 12:58 par Mac Hoochie Plane

» Est-il trop tard ou trop tôt
Sam 9 Juin - 11:34 par brunototi

»  UN CLAVIER ET UN CRAYON.
Sam 9 Juin - 9:02 par Michel Bonnassies

» Jeu 2 voeux (avec une mise en musique de Michel Bonnassies)
Sam 9 Juin - 8:58 par Michel Bonnassies

» C'EST FAUTE A CETTE DEFERLANTE Gaston LIGNY / Michel BONNASSIES
Sam 9 Juin - 8:56 par Michel Bonnassies

» FRATERNITE, FRATERNITE
Sam 2 Juin - 14:18 par Michel Bonnassies

» La main sur le coeur
Dim 27 Mai - 15:13 par laurent.agathe

» LA PETITE DEMOISELLE
Dim 27 Mai - 12:46 par arthemise

» LES PREMIERS PAS
Jeu 24 Mai - 21:45 par arthemise

» MELI MELO
Jeu 24 Mai - 20:55 par arthemise

Meilleurs posteurs
Mac Hoochie Plane (2901)
 
libreplume (2144)
 
Jeff (1540)
 
bipol (1356)
 
gaston ligny (1355)
 
Arabesque (1125)
 
Garance (1081)
 
Rêverie de plume (1056)
 
FurboTioul (956)
 
G.Léboul (945)
 


ilecrit à plume cchangeante gasto Yves

 ::  :: 

Aller en bas

ilecrit à plume cchangeante gasto Yves

Message par gaston ligny le Dim 1 Juil - 15:20

Il écrit à plume changeante
Gaston Yves

nouivelle mise en musique


file:///C:/Users/GASTON/Downloads/%C3%A0%20plume%20changeante.mp3

Il écrit à plume changeante
Il écrit tout ce qui lui chante
Selon l’humeur l’humeur du temps

Il écrit à plume colère
Lorsqu’ il voit trimer des galères
Et lorsqu’ il voit sur un trottoir
S’échouer tant de  galériens
Ils s’endormiront sur le tard
Sur ce trottoir avec leur chien
Ici la nuit les encartonne
Ces galériens de la maldonne

Il nous confie son inquiétude
Son amertume et ses regrets
Au carrefour des solitudes
Chacun égrène son chapelet
Où est passée la tolérance ?
Elle fait la manche dans la cité
Sur les terre-pleins de nos croyances
Où des hommes sont endiablés

A l’oasis de sa bohème
Il écrit sur le sable blanc
Ce rêve en grand toujours le même
Je voudrais faire la pige au temps
Il ne croit plus à l’âge d’or
Il ne croit plus à la sagesse
Mais il a parfois la faiblesse
Au bout d’un rêve d’y croire  encore

Il écrit à plume tendresse
Des mots , Madame ,que vous lirez
C’est une plume délicatesse
Une caresse de son archet
Il ne voit que par vos beaux yeux
Par vos beaux yeux de confidence
Et sa plume de connivence
Vous garde quelques rimes au feu
avatar
gaston ligny
auteur

Messages : 1355
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Belgique

http://texteschansonspoetiques.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Il écrit à plume changeante gaston Yves

Message par gaston ligny le Dim 1 Juil - 15:24

Il écrit à plume changeante


file:///C:/Users/GASTON/Downloads/%C3%A0%20plume%20changeante.mp3
Il écrit à plume changeante
Il écrit tout ce qui lui chante
Selon l’humeur l’humeur du temps

Il écrit à plume colère
Lorsqu’ il voit trimer des galères
Et lorsqu’ il voit sur un trottoir
S’échouer tant de galériens
Ils s’endormiront sur le tard
Sur ce trottoir avec leur chien
Ici la nuit les encartonne
Ces galériens de la maldonne

Il nous confie son inquiétude
Son amertume et ses regrets
Au carrefour des solitudes
Chacun égrène son chapelet
Où est passée la tolérance ?
Elle fait la manche dans la cité
Sur les terre-pleins de nos croyances
Où des hommes sont endiablés

A l’oasis de sa bohème
Il écrit sur le sable blanc
Ce rêve en grand toujours le même
Je voudrais faire la pige au temps
Il ne croit plus à l’âge d’or
Il ne croit plus à la sagesse
Mais il a parfois la faiblesse
Au bout d’un rêve d’y croire encore

Il écrit à plume tendresse
Des mots , Madame ,que vous lirez
C’est une plume délicatesse
Une caresse de son archet
Il ne voit que par vos beaux yeux
Par vos beaux yeux de confidence
Et sa plume de connivence
Vous garde quelques rimes au feu







Il écrit à plume changeante
Il écrit tout ce qui lui chante
Selon l’humeur l’humeur du temps

Il écrit à plume colère
Lorsqu’ il voit trimer des galères
Et lorsqu’ il voit sur un trottoir
S’échouer tant de galériens
Ils s’endormiront sur le tard
Sur ce trottoir avec leur chien
Ici la nuit les encartonne
Ces galériens de la maldonne

Il nous confie son inquiétude
Son amertume et ses regrets
Au carrefour des solitudes
Chacun égrène son chapelet
Où est passée la tolérance ?
Elle fait la manche dans la cité
Sur les terre-pleins de nos croyances
Où des hommes sont endiablés

A l’oasis de sa bohème
Il écrit sur le sable blanc
Ce rêve en grand toujours le même
Je voudrais faire la pige au temps
Il ne croit plus à l’âge d’or
Il ne croit plus à la sagesse
Mais il a parfois la faiblesse
Au bout d’un rêve d’y croire encore

Il écrit à plume tendresse
Des mots , Madame ,que vous lirez
C’est une plume délicatesse
Une caresse de son archet
Il ne voit que par vos beaux yeux
Par vos beaux yeux de confidence
Et sa plume de connivence
Vous garde quelques rimes au feu




avatar
gaston ligny
auteur

Messages : 1355
Date d'inscription : 26/02/2010
Localisation : Belgique

http://texteschansonspoetiques.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 ::  :: 

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum