Membres
                                 
   AUTEUR:   


Sésame:






Derniers sujets
» Je ne suis qu'une bête
Sam 10 Juin - 16:07 par Michel Bonnassies

» LA BATAILLE
Mar 30 Mai - 14:45 par madawaza

» Lord Commandant
Lun 22 Mai - 22:18 par laurent.agathe

» Pour un regard de toi
Lun 22 Mai - 8:21 par Claude

» CONFIT... de GÈNERATION.
Dim 21 Mai - 21:33 par GIBET

» Lettre à ROSE
Dim 21 Mai - 21:29 par GIBET

» Hara Kiri
Dim 21 Mai - 19:04 par laurent.agathe

» MON DICTIONNAIRE ...
Sam 20 Mai - 23:32 par GIBET

» L'âme des parpaillots Gaston Ligny Yves Alba
Jeu 18 Mai - 12:53 par Pizzi

» Une gueule noire (Gaston / Sylvain)
Dim 14 Mai - 18:35 par laurent.agathe

» pendant que j'pleure
Mar 2 Mai - 20:26 par Caméléon

» ILS ONT VENDU TOUS LES OISEAUX
Mar 11 Avr - 22:02 par laurent.agathe

» Filez, pompon / Michel Bonnassies / Garance
Sam 1 Avr - 14:15 par Michel Bonnassies

» Danser l’éternité / Michel Bonnassies / bipol
Sam 1 Avr - 14:05 par Michel Bonnassies

» Été d'éternité / Michel Bonnassies / bipol
Sam 1 Avr - 13:58 par Michel Bonnassies

» CONSENSUS à DEUX
Sam 1 Avr - 13:54 par Michel Bonnassies

» Le bruit et le silence
Dim 26 Mar - 14:10 par Claude

» Ton Univers
Sam 25 Mar - 20:49 par laurent.agathe

» Balade d’un corbeau….
Sam 25 Mar - 19:37 par Corbivan

» Pour un oiseau de perdu
Sam 25 Mar - 9:13 par Corbivan

» RAPPORTE-MOI
Ven 24 Mar - 10:29 par gaston ligny

» Quand nous avions si peur
Ven 24 Mar - 10:19 par madawaza

» Elles marchent le soir le long du fleuve "amour"
Jeu 23 Mar - 21:09 par Garance

» Hara Kiri (blog zicos)
Jeu 23 Mar - 9:43 par laurent.agathe

» La ronde des cadavres.
Jeu 23 Mar - 7:49 par Claude

» Lord Commandant
Lun 13 Mar - 7:53 par yvon Chaloyard

» Après Toi
Sam 4 Mar - 20:09 par laurent.agathe

» Le vent nous l'a volé
Jeu 23 Fév - 10:32 par GIBET

» L'esprit de Noël
Dim 19 Fév - 9:43 par Jeff

» Chante,danse,ris...
Dim 19 Fév - 9:39 par Jeff

» FLEUR
Dim 19 Fév - 9:35 par Jeff

» Dix-sept ans
Dim 19 Fév - 9:30 par Jeff

» Fille de personne
Dim 19 Fév - 9:23 par Jeff

» AU FOND DE SON REGARD musiqué par Eric GUERIN
Dim 19 Fév - 9:18 par Jeff

» La crèche et le sapin
Dim 19 Fév - 9:16 par Jeff

Meilleurs posteurs
Mac Hoochie Plane (2863)
 
libreplume (2144)
 
Jeff (1542)
 
bipol (1353)
 
gaston ligny (1246)
 
Arabesque (1124)
 
Rêverie de plume (1056)
 
Garance (1011)
 
FurboTioul (949)
 
G.Léboul (945)
 


Pour un oiseau de perdu

 ::  :: 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour un oiseau de perdu

Message par Corbivan le Mar 7 Mar - 21:32

Encore une histoire d'oiseau...
Du temps où je jouais au feeling...sans métronome, ni physique, ni mental...tout par le même micro...Donc je devrais la refaire, mais d'ici là si je peux avoir des avis, ce serait chouette ;o)

Pour un oiseau de perdu

Je revoyais toujours cet oiseau
Revenant de l’hiver, des pays chauds
Je ne le vois plus, qu’est devenu
Cet oiseau que j’ai perdu ?

Il s’est éteint m’a-t-on dit
Pas sûr d’avoir bien compris
A-t-il éteint la lumière bleue
De son plumage dans l’air, le feu ?

Comme Phénix au soir de sa vie
Juste pour renaître à l’envi ?
Non ! me répondent les gens
Ceux qui savent, les savants

Il s’est éteint pour toujours
Et il n’y aura plus de retour
À cappella de cet oiseau-là
Mais côté ciel on en aura

Un chouette un kaléidoscopique
Vraiment digne de l’ère technique
Où disparaissent les mésanges
Les engoulevents et pour les anges

Y’a bien longtemps que c’est réglé
Maintenant je suis moins inquiet
Puisqu’ils maîtrisent l’air du temps
Je fais confiance aux prescients

Et je regarde des documentaires
Sur des oiseaux d’outre Terre
Pas de quoi faire de raffut
Pour un oiseau de perdu

On t’en retrouvera dix
De vrais oiseaux de paradis
Dans les bandes des archives
Du temps de la terre vive...(bis)
avatar
Corbivan
auteur

Messages : 54
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par Michel Bonnassies le Ven 17 Mar - 21:17

Bonsoir Corbivan, déjà un moment que je me suis penché sur ton texte et j'y reviens encore. L'ensemble ne m'accroche pas, j'ai du mal à comprendre, je ne trouve pas le fil. Depuis "A capella…. jusqu'à la fin je ne vois pas le propos d'avec les premières strophes. Peut être suis je un peu fatigué de la semaine mais malgré plusieurs lectures, c'est vraiment trop hermétique pour moi. J'ai écouté aussi la chanson, il faudrait effectivement tout refaire. J'arrête là mon commentaire, je ne vois pas ce que je peux rajouter de plus. Pas d'appréciation pour ce coup là.
avatar
Michel Bonnassies
auteur

Messages : 470
Date d'inscription : 06/04/2015
Age : 56
Localisation : Amphion les Bains (Haute Savoie)

http://michel.bonnassies.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par Corbivan le Sam 18 Mar - 15:23

Salut Michel et merci de ton retour.

En gros, le texte parle de la disparition effective ou à craindre d’espèces animales, en l’occurrence ici des oiseaux, je l’ai écrit après avoir lu un article mentionnant la difficulté pour les mésanges de trouver leur nourriture naturelle suite aux effets du changement climatique.
Il y a des références un peu obscures, en fait assez peu, mais je les explique.
La référence au ciel kaléidoscopique et à l’ère technique fait référence au progrès technique vu au travers des ouvrages que Jacques Ellul a consacré à la technique.
La fin évoque les documentaires qu’on peut voir et dans lesquels on peut voir des espèces soit en voie de disparition, soit déjà disparues et au rythme ou ça se produit ce sera de plus en plus le cas.

Enfin une chose est de savoir qu’une espèce « exotique » s’éteint mais quand on apprend qu’un animal faisant partie de notre entourage depuis toujours pourrait disparaître ça fout les boules sévères.

Enfin les prescients évoquent les penseurs qui nous serinent que tout cela n’est pas si grave…j’avais visionné une vidéo où un membre d’un think tank émettait l’idée que la pollution de l’air pouvait être une aubaine en termes de business, car on avait déjà les moyens de la purifier, donc de vendre un service…j’ai trouvé ça vraiment pitoyable, lamentable, et pour tout dire j’exècre les think tank et tous ces connards qui pensent mieux penser que les gens comme moi.

Voilà pour les clés du texte qui met peut-être beaucoup d’idées dans le même panier, ou du moins essaie, mais je croyais que c’était globalement assez clair…

Pour la musique je suis assez d’accord, je tâcherai de la reprendre, mais je crois que je garderais le texte tel quel, car de manière condensé il exprime bien ce que je ressens sur ces questions.
avatar
Corbivan
auteur

Messages : 54
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par GIBET le Dim 19 Mar - 11:53

Cher Cordivan tu confirmes le sens de ce que j'avais compris ...peut-être parce que je partage ton propos.

Il est vrai que tu as compliqué les mots , tant avec les oiseaux les images devraient être simples. mais en fait c'est la technique que tes mots illustrent, cette technique qui a construit des abeilles artificielles que certains pays envoient déjà en masse pour ensemencer les arbres fruitiers...les petites abeilles n'étant plus assez nombreuses; J'ai la chance de vivre dans une carte postale bretonne où les oiseaux viennent en masse dans notre petit bois. Pourtant cette année les mésanges que ma femme nourrit n'étaient pas au rendez-vous. Même les vétérinaires spécialistes des oiseaux ne savaient que dire sur ce retard. Fasse que tes mots alertent sur ce phénomène sans nom (on a tellement peur de prononcer de celui de "climatique") et que l'homme devienne conscient de ce qu'il prépare pour ses enfants ...et petits enfants!

Je ne sais plus si j'ai le droit de noter ou non ...alors pour ne pas te poser problème je ne note pas mais je l'aurai fait très haut sur le fond...et tant pis si la forme accroche un peu mon oreille de poète. Bravo!!!

Nota: musique et voix très belles ...mais composition musicale un peu trop "hachée" à mon sens


Dernière édition par GIBET le Lun 20 Mar - 19:34, édité 1 fois
avatar
GIBET
auteur

Messages : 262
Date d'inscription : 24/01/2016
Age : 70
Localisation : Finistère

http://nos-mains.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par Corbivan le Lun 20 Mar - 13:54

merci de ton passage Gibet,

en effet tu soulignes qu'il s'agit de technique...c'est tout à fait cela, à ce propos les thèses d'Ellul sont très intéressantes, car il démontre que la technique s'auto-alimente et finit par échapper au contrôle humain, cela fait un peu science-fiction de prime abord, mais ses arguments, ses exemples et son argumentation m'ont parus très pertinents.  On peut aussi lire Ivan Illich sur ce genre de thème.

Quant à ce que mes mots aient une répercussion, je n'y crois guère mais ça ne m’empêchera pas de les revendiquer et de les 'proclamer' si j'en ai l'occasion.

a+

corbi'

PS. à la maison  on nourrit aussi les oiseaux en hiver...et il y a encore des mésanges...
avatar
Corbivan
auteur

Messages : 54
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par Garance le Ven 24 Mar - 15:06

Il est vrai que tu fais référence à des émissions, ou documentaires, ou lectures que tous n'ont pas vus. Le texte, cependant, permet de comprendre là où tu veux en venir. Donc, pas spécialement pour moi, mais pour celui qui écoutera cette chanson il faudrait un peu plus de clarté.
Texte nostalgique, écologique, engagé... la vie évoluera nécessairement sur Terre mais ce n'est pas une raison pour précipiter le déclin de certaines espèces. L'entraide entre les espèces est primordiale, sait-on ce que les oiseaux nous apportent ? On ne le mesure pas parce qu'on l'ignore, mais tout ce qui vit devrait nous émouvoir au point d'en éprouver de la gratitude, quotidiennement (je sais le verbe devoir est horrible)

Comme d'habitude j'aime la voix, mais la musique ce n'est pas tout à fait ce qui met en valeur les mots.

Je ne mettrai pas 4... 3,5 serait plus juste. Il faut choisir, ce sera donc note:3
avatar
Garance
auteur

Messages : 1011
Date d'inscription : 14/12/2011
Localisation : Rennes

http://parmotsetparcouleurs.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par Corbivan le Sam 25 Mar - 9:13

@Garance, tu as raison la musique ne passe pas trop en général sur ce morceau (comme souvent avec mon vieux stock...), je tâcherai de faire autre chose, encore que j'aime bien le début...
Merci de ton passage.
Corbi'
avatar
Corbivan
auteur

Messages : 54
Date d'inscription : 29/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour un oiseau de perdu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 ::  :: 

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum